Omega 3 (huile d’algue) : un excellent complément pour une santé améliorée

Lorsque l’on prend de l’âge, certains compléments alimentaires sont indispensables à être pris en dehors de la nourriture consommée quotidiennement. Les bienfaits agissent tant sur le plan physique que sur le plan mental de l’individu. Pour trouver de l’oméga 3, on favorise l’huile d’algue.

Oméga 3 huile d'algue

Huile d’algue mais pas huile de poisson

L’huile d’algue et l’huile de poisson sont des aliments dans lesquels on retrouve le plus de quantité d’oméga 3 possible. Mais pourquoi devoir en consommer plus que ce qu’on en retrouve dans la nourriture journalière ?

L’oméga 3 possède de nombreux acides gras qui contribuent à garder une santé de fer. Pour en citer quelques exemples, il y a l’EPA et le DHA qui agissent sur le bon fonctionnement du cœur et des fonctions cérébrales.

Mais l’organisme du corps humain ne peut pas produire par lui-même la quantité nécessaire pour maintenir sa bonne vitalité.

Par préférence, on choisit l’huile d’algue que celle de poisson. En extrayant une huile à partir d’animaux marins, il y a quelques risques qui se présentent sur la santé. Des excès et une présence involontaire de métaux lourds et de nombreuses dioxines ainsi que de la PCB sont observables ce qui peut présenter de mauvaises conséquences sur le long terme.

Pour une question environnementale aussi, le stock végétal est beaucoup plus important que le stock animal, donc les risques qu’ils soient en voie de disparition deviennent minimes.

Et puis, quoi de mieux que de tirer l’oméga 3 directement de sa source de production que d’utiliser des animaux qui la consomment juste ? En plus, le produit végétal est frais, cultivé et pur.

Oméga 3 huile d'algue

Pourquoi l’oméga 3

L’oméga 3 possède de nombreuses vertus pour la santé. Nous n’allons pas présenter la façon dont elle agit scientifiquement sur l’organisme mais juste énumérer ses bienfaits en général.

  • Tout d’abord, il est excellent dans la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires. A travers des recherches, on a pu constater que le taux de personnes qui consomment plus souvent du poisson et des compléments alimentaires à base d’huile d’algue souffrent beaucoup moins de problèmes de cœur que les personnes qui n’en consomment pas souvent, voire pas du tout.
  • L’oméga 3 affaiblit les risques d’accumulation de cholestérol dans l’organisme. Les acides aminés contenus dans l’huile d’algue agissent sur les triglycérides provenant de la nourriture ayant une forte teneur en glucides. Représentant la source d’énergie du corps, ils sont également les facteurs d’infarctus et de vaisseaux sanguins bouchés. Donc en prenant de façon régulière de l’huile d’algue, le risque que ces maladies surviennent va être baissé.
  • Ce complément alimentaire possède aussi des propriétés anti-inflammatoires. On a pu constater ses effets dans le traitement de maladies auto-immunes comme la rectocolite hémorragique, se manifestant par une infection au niveau des intestins. A titre d’information, les symptômes sont des diarrhées et de fortes douleurs abdominales.
  • Ce n’est pas fini, il s’utilise en traitement contre le diabète de type 2. Se présentant par un cholestérol élevé, cette maladie en traine souvent la mort des individus qui en sont atteints. Comme on l’a expliqué auparavant, l’oméga 3 est très efficace pour faire diminuer le taux de triglycérides dans le sang.
  • En point non-négligeable, l’oméga 3 aide aussi dans le processus de perte de poids. Leur action est de limiter le stockage de mauvaise graisse au niveau de taille et abdominale de la personne. Les muscles et les graissent fondent vite aussi et l’appétit baisse ce qui empêche de grignoter entre les repas.

Oméga 3 huile d'algue

Prévention des maladies mentales

On l’a déjà mentionné tout à l’heure, mais l’oméga 3 trouvée dans l’huile de poisson prend soin du bon fonctionnement du cerveau.

  • Dans les traitements psychiatriques, des études ont été menées sur des patients qui présentent des risques ou des premiers symptômes de dépression. On a pu constater que leur état a été légèrement amélioré, accompagné par une psychothérapie. On leur a donné une quantité d’oméga 3 à consommer de façon quotidienne.
  • Dans le diagnostic de patients présentant des troubles de l’attention, un supplément d’huile d’algue leur a été donné pour améliorer leur capacité de concentration. Malgré que ce soit une maladie neurologique du développement, ce n’est pas toujours efficace pour tous les patients. Il ne s’agit donc que d’un complément dans le traitement.

Laisser un commentaire

4 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.