Ginseng Rouge : une source d’énergie et de vitalité

Ginseng Rouge : une source d’énergie et de vitalité

Avant, le Ginseng rouge de Corée était uniquement réservé à l’empereur et aux personnes qui appartenaient à la cour. Aujourd’hui, son utilisation est démocratisée, permettant ainsi à tout un chacun de profiter des vertus de cette plante. Elle est en effet une source de vitalité et d’énergie, un anti-stress et bien plus encore. Le ginseng rouge a été découvert, il y a à peu près 4 000 ans. Depuis, il n’a cessé d’être apprécié pour ses nombreux bienfaits. Il est toutefois important de bien faire attention quand on prévoit de l’utiliser, car il se peut qu’on se trompe de plante.

Ginseng Rouge

Les différentes vertus du Ginseng rouge de Corée

Les bienfaits du ginseng rouge sur la santé sont prouvés par diverses recherches scientifiques. Il est même en tête, en ce qui concerne le classement des meilleures plantes utilisées en médecine naturelle et en phytothérapie. Ce qui est tout à fait compréhensible compte tenu de sa qualité. Il est à la fois une source de vitalité et un excellent remède contre la fatigue.

C’est une plante qui participe grandement au bon fonctionnement de l’organisme, et elle aide à lutter contre le stress. Elle est également pratique pour éviter les effets dérangeants de la ménopause et agit sur la libido.

En plus de ses actions antistress, le ginseng rouge est également efficace pour les traitements pulmonaires, gastriques et vasculaires. Il est d’ailleurs un parfait remède aux problèmes de mémoire. Il aide et favorise la concentration.

En bref, les diverses vertus du ginseng rouge de Corée sont :

  • Le renforcement du système immunitaire ;
  • L’amélioration de la concentration ;
  • L’optimisation de la libido ;
  • La lutte contre le stress ;
  • L’amélioration des performances sportives ;
  • La lutte contre les troubles de la ménopause.

Il est certain que cette plante est pourvue de nombreuses vertus. Cependant, il faut se méfier des contrefaçons. Il est impératif qu’on sache reconnaître le vrai ginseng rouge d’origine coréenne.

Ginseng Rouge

Savoir choisir le bon ginseng rouge

Les nombreuses vertus du ginseng rouge ont fait de lui une plante très convoitée. Certaines entreprises ont donc eu l’idée de lancer des produits moins efficaces et bas de gamme.

Pour ne pas se tromper lors d’un achat, il est fortement préconisé de reconnaître le vrai ginseng rouge des faux. Le véritable ginseng, sous forme d’un complément alimentaire, doit toujours porter une marque certifiée.

La certification est une preuve que le produit provient de la Corée du Sud. Ou plus précisément, qu’il arrive tout droit de Geumsan. Le lieu de production ainsi que les différents composants actifs dans le produit doivent être certifiés par l’étiquette.

Les principaux composants à vérifier sont les ginsénosides. Sans eux, le complément alimentaire ne répond pas aux critères de qualité.

Ci-après trois éléments qui aideront à mieux connaître et mieux bénéficier des vertus du ginseng rouge de Corée :

  • Le faux ginseng : on peut confondre le vrai ginseng rouge à d’autres plantes, à qui on a donné le nom ginseng, mais qui ne détiennent pas les mêmes vertus précédemment citées. Il s’agit du ginseng des femmes, ginseng de Sibérie, ginseng du Brésil, le ginseng indien et le ginseng péruvien. Bien qu’elles soient utilisées en médecine naturelle, elles n’ont pas les mêmes effets
  • Les diverses formes de ginseng rouge : infusion, poudres, tranches confites, gélules et extrait pâteux. L’extrait pâteux est la forme la plus recommandée, car il permet de profiter au maximum des bienfaits du ginseng rouge
  • L’âge de la plante est d’une grande importance. Plus elle est vieille, plus la qualité du produit est élevée

Ginseng Rouge

Mode d’emploi du ginseng rouge

Généralement, un flacon de ginseng rouge est fourni avec une petite cuillère. Pour en consommer, on prend une ou deux doses d’un gramme avec cette dernière. La prise doit être à jeun le matin, sous la langue. Ensuite, il faut attendre environ 10 minutes avant de manger quelque chose.

Si on n’aime pas le goût du ginseng rouge (il a un goût qui sort de l’ordinaire, et c’est presque le cas de la majorité des plantes médicinales), il suffit de le mélanger avec un peu de miel ou encore à une boisson chaude. Cela n’affectera en aucun cas son efficacité.

La dose journalière recommandée est de 1 à 2 cuillerées à jeun sous la langue. Une cure ginseng rouge peut aller de 1 à 3 mois, mais un traitement peut être un peu plus long pour les personnes affaiblies.

Laisser un commentaire

20 − seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.