Lutter contre la douleur chronique avec le yoga et la physiothérapie

On pourrait qualifier la douleur de mal de ce siècle, tellement de plus en plus de personnes en souffrent. Elles résulteraient pourtant, malheureusement, de notre mode de vie. Nous les combattons généralement à coup de médicaments, mais sans succès significatifs. Deux disciplines sont aujourd’hui reconnues pour le confort qu’elles apportent : le yoga et la physiothérapie.

Comment déterminer une douleur ?

Les douleurs sont cataloguées sous plusieurs types. Il convient alors de bien les distinguer afin de pouvoir donner le soin approprié.

On parle de douleur aigüe quand on désigne la sensation ressentie lors d’un choc, d’une brûlure ou d’une blessure. Généralement, nos tissus subissent alors des lésions et ce sont celles-ci qui entraînent la souffrance.

À ce moment-là, l’intensité de la douleur est élevée, mais elle peut rapidement s’apaiser quand elle est convenablement soignée.

Une douleur est dite chronique quand elle ne fait pas souffrir par son intensité, mais par sa continuité. En effet, si une douleur ne s’estompe pas au bout de 3 à 6 mois, on la place dans la catégorie des maladies chroniques.

Ce qui est ennuyant, c’est que c’est un cercle vicieux. Le cerveau face aux messages de douleur qu’il reçoit en permanence, est en état d’alerte continuelle. Cela génère un stress constant qui ne peut que faire ressentir davantage la douleur.

Yoga et physiothérapie

Comment le yoga soulage les douleurs chroniques

Le yoga est une discipline du corps et de l’esprit qui nous vient d’Orient. Elle a pour but de nous réunifier avec notre être. Pour ce faire, elle a recours à différentes techniques de respiration, de postures et de méditation.

Les douleurs ressenties dans le corps, bien que réelles, ne sont pas que physiques. En effet, le mental y joue pour beaucoup. C’est pour cette raison que le yoga est une source de guérison bien plus efficace que les médicaments.

En effet, les douleurs physiques chroniques sont étroitement liées à notre état d’esprit. Il convient alors de dénouer cela. Un voyage guidé par le yoga à l’intérieur de soi peut y aider.

Le stress n’est pas non plus étranger aux douleurs chroniques. Le yoga est un des alliés les plus redoutables pour le combattre.

À travers les différentes postures que le yoga enseigne, le corps retrouve une meilleure santé en décontractant les tensions, en massant les organes internes, en boostant leur fonction. La colonne vertébrale regagne aussi en souplesse et il en est de même pour les muscles et les articulations, c’est pourquoi il est utile de faire du sport et avoir une routine en fitness.

La maîtrise du souffle et la concentration quant à elles agissent sur le système nerveux, sur les émotions afin d’accéder à une certaine sérénité. N’oublions pas que quand le corps est soumis à une douleur chronique, le cerveau est sans cesse sur le qui-vive.

Yoga et physiothérapie

Quand la physiothérapie agit comme un antidouleur

La physiothérapie se définie comme une discipline à visée thérapeutique qui cherche à améliorer la santé physique et de rétablir la motricité par des moyens physiques, et sans médicament.

Cette thérapie se base sur des traitements au travers d’agents physiques tels que l’eau, la chaleur, l’air, l’électricité, les massages ou la gymnastique rééducative. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à aller sur le lien https://physioosteolongueuil.ca/.

Quand une douleur devient chronique, c’est parce qu’il y a eu une faille (même infime) dans sa prise en charge. La physiothérapie vise à renouer une intimité profonde entre le patient et son propre corps.

Pour cela il apprendra à adopter les bonnes postures, les bons gestes. Il effectuera des exercices de renforcement musculaires ou articulaires. Peu à peu le traitement atténuera les douleurs et au pire permettra de les maitriser.

Laisser un commentaire

4 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.